LA FONCTION RENALE

 

EXPLORATION DE LA FONCTION RENALE
 
 
♦ Examens généraux :
→ Macroscopie : normalement limpide/jaune. Si autre : hématurie, hémoglobinurie
→ Examens bandelettres : mise en evid du pH, sang, protéine, glucose, corps cétoniques, bilirubine,
→ ECBU : dépister une infection urinaire
 
♦ Examens biochimiques :
→ urine de 24H ! car taux de molécules constant
 
♦ La protéinurie  < à 50mg/24H :
→ test de thermocoag ( les protéine précipitent sous forme de filaments blancs)
→ quantification : colorimétire biuret  vert de bromo
→ protéinurie : protéines de faible masse moléculaire qui peuvent passer dans l'urine au travers du filtre glomérulaire et dont la totalité n'est pas réabsorbée.
 
♦ Protéinuries pathologiques :
protéinurie glomérulaire : due à l'atteinte du glomérule. Elle peut être non sélective : on retrouve toutes les protéines du plasma,
ou sélective: il y a prédominance d'une protéine comme l'albumine.
protéinurie tubulaire : Elle correspond à une attiente des tubules dont le pouvoir de réabsorption est diminuée.
La composition de l'urine est proche de celle de l'utrafiltrat plasmatique : peu d'albumine et surtout des protéines de faibles masse moléculaire.
protéinurie monoclonale : présence d'une globuline anormale dans les urines par exemple la protéine de Bences Jones dans la maladie de Kahler
 
Mélituries = sucres
Les eletrolytes = dosage Na+ et K+
 

Les constituants azotés non protéiques :

 

UREE

CREATININE

ACIDE URIQUE

→ éliminée dans urine

→ provient de la dégradation de protéines des muscles + aliment

→ présente dans urine + sang

→ dpt de la diurése, teneur en P

→ uniquement filtrée au niveau du néphron = concent° stable

→ catabolisme créatine

( reserve énergétique rapidement utilisable)

→ produit catabo des bases puriques A et G

→ mal éliminé : dépôt dans articulations = goutte

→ dans reins = lithiase urique

 

Examens biochimiques sanguins :

mauvais fonctionnment du rein = variation sanguine de nombreuses substances, on dose :

→ ionogramme : sodium, potassium, Cl-, HCO3-, et les protéine chargées - . Si insuffisance rénale : kaliémie augmenté

→ composés azotés non protéiques : urée , créat, acide urique

→ Ca2+ et phosphore pour explorer l'eq phosphocalcique

→ protéine lipide ( syndrome néphrotique + hypoprotéinémie et hyperlipidémie compensatrice)

 

Étude de la clairance urinaire

Déf : clairance rénale d'une molécule est le volume de plasma totalement épuré de cette molécule par unité de temps

Formule litérale : Cl (L/min) = UxV / P

où U : concentration urinaire de la substance étudiée en mol/L

     P : concentration plasmatique de la substance étudiée en mol/L

    V : Débit urinaire L/min

 

Mesure du Flux plasmatique rénal : FPR

Def : volume de plasma circulant dans le rein par minute. Déterminer grâce à la valeur de la clairance du PAH ou acide para-amino-hippurique.
On injecte à faible concentration le PAH qui est entièrement éliminé à l'occasion d'un seul passage dans le rein. Clairance PAH = 10mL.s-1

Si Cl PAH = 6 à 7 ( diminution du plasma circulant dans le rein)

 

Mesure du Débit Glomérulaire de Filtration : DGF

Def : volume d'urine primitive élaboré par seconde. Les substances utilsées ne se fixent pas sur les protéines, ne sont pas métabolisées par l'organisme, ne sont ni réabsorbées ni sécrétées.
La créatinine est la seule substances endogène, la méthode de réf use inuline.

VN : DGF = 2 mL/s = 120 mL/min chez individu de 1,73m² de surface corporelle

 

Exploration de la fonction de sécrétion : substance de clairance supérieur au DGF

• Le PAH à concentration élévée est en grande partie sécrétée par les cellules tubulaires.

• Le PSP : injecté par voie intraveineuse puis on determine le %PSP éliminé en 15 min puis 60 après l'injection. Le PSP se fixant sur les protéines, sa filtration est quasi nulle et la quantité retrouvée dans les urines n'est due qu'à sa sécrétion.

Normes : 25% de la dose éliminé en 15 min et 70% dose injectée éliminée en 60 min

Si valeurs inférieurs : problème rénale au niveau du tubule contourné proximal (TCP)

 

Exploration de la fonction de réabsorption : substance dont la clairance est inférieur au DGF

→ détermination de la clairance de l'urée

→ determination du taux mac de réabsorption du glucose VN : Tm de 350mg/min

si inférieur : diabète rénal. (vérifié avec HGPO)

→ étude élimination phosphore : totalement réabsorbé dans TCP (mais nbreux facteurs)

 

CONCLUSION : à savoir par ♥ 

→ un seul rein suffit à assurer une fonction rénale normale.

→ résultats de l'exploration peuvent parfois être normaux car rein valide compense

→ examens complémentaires : radioimmunologie dosage de la rénine, techniques d'imagerie médicale : urographie intraveineuse, échographie, scintigraphie.

Ajouter un commentaire