LEVEY-JENNING / WESTGARD

 

LEVEY-JENNINGS ET REGLES DE WESTGARD

Le système de Westgard comporte six règles élémentaires. Ces règles sont utilisées individuellement ou en combinaison afin d’évaluer la qualité des séries analytiques. Le Docteur Westgard a inventé une notation abrégée pour exprimer ses règles de contrôle de qualité qui, pour la plupart, peuvent être notées NL (N représente le nombre de données de contrôles évaluer et L la limite statistique d’évaluation des données de contrôle). Ainsi, 3ET représente une règle qui est violée lorsqu’une valeur de contrôle excède les limites de plus ou moins 3Ecart Type.

– Règle 1     : En dehors des limites de ± 2 écart-type. Une seule valeur de contrôle en dehors des limites de 2ET est une erreur aléatoire acceptable. Alors, les résultats de patients peuvent être validés.

– Règle 2     : En dehors des ±3 écart-type. Cette règle détecte les erreurs aléatoires inacceptables et peut aussi indiquer le début d’une erreur systématique importante.

– Règle 3     : Deux résultats de CQ consécutifs qui sont supérieurs ou inférieurs à 2 écart-type et qui sont du même côté de la moyenne. Cette règle signe une erreur systématique.

– Règle 4     : Différence d'au moins 4 écart-type entre deux valeurs de contrôle d'une même série. Cette règle détecte uniquement les erreurs aléatoires.

– Règle 5     : Trois résultats consécutifs supérieurs à 1 écart-type et du même côté de la moyenne.

– règle 6     : Quatre résultats consécutifs supérieurs à 1 écart-type et du même côté de la moyenne.

Les règles 5 et 6 sont typiques d’une erreur systématique mineure et sont donc des alarmes de surveillances et de préventions des dérives.

Westgard

Ajouter un commentaire