LES CHAMPIGNONS FILAMENTEUX

 

DIAGNOSTIC DES CHAMPIGNONS FILAMENTEUX

♦ DIAGNOSTIC :

• Culture : milieu sabouraud-chloramphénicol à 27°C
Lecture après 48h voire 1 semaines
 
• Identification :
→ Examens macroscopique :
Sur le recto :
- couleur
- consistance (glabre, duveteuse, poudreuse, platreuse, soyeuse...)
- surface (plane, dome, plissé, cérébriforme...)
- présence de rayons fins ou larges
 
Sur le verso :
- couleur, arborisation en profondeur, pigment...
 
→ Examens microscopiques :
/!\ seul l'appareil sporifère intact permet une bonne identification
Technique du drapeau : scotch entre du bleu de lactophénol, examen entre lame/lamelle
Technique du scotch : idem
Technique de culture sur lame gélose
Technique du carré de gélose (deux lames)
 
Drapeautech
 
→ Examens microscopiques :
Description du mycélium :
noter :
→ diamètre des filaments,
→ présence ou non de cloisons
→ pigmentation des hyphes (granulations)
→ ramifications et leur mode : banal ou dichotomique
→ formations particulières : cleistothèces chez A.nidulans
→ Appareil sporifère :
-sporangiophore avec un sporange
- conidiophore avec des colonnes de spores ramifié ou non ramifié
→ spores :
 internes = sporangiospores dans sporange
 externes = conidies ou conidiospores disposés sur conidiophore
 
Champifil
 
• Milieux d'identifications :
- Milieu sabouraud chlroamphénicol : inhibe bactérie
 
- milieu sabou chloram-actidione : inhibe bactérie et les moisissures saprophytes
 
- gélose au malt favorise la fructification
 
- pommes de terre-glucose-agar favorise la fructification
 
- eau gélosée à 2% et milieu Sabouraud dilué favorise la sporulation
 
- milieu Czapek pour Aspergillus et penicillium

→ TOUT incuber à 27°C
 
 
ASPERGILLOSE
♦ DEFINITIONS :
→ infection fongiques cosmopolites, pulmonaire provoqués par le genre Aspergillus. (A.fumigatus, flavus, niger)

Habitat :
→ environnement, spores véhiculées par l'air
→ contamination par inhalation de spore

Aspect cliniques :
Aspergillose localisées non invasives :
- aspegillome : devlpmt d'une boule mycélienne dans une cavité prééxistante des poumons ou sinus
→ Aspergillose invasives :
- poumons : trachéo-bronchite aspergillaire, aiguë, avec pleurésie aspergillaire.
 
Diagnostic biologique :
→ plvmt : expectorations, LBA, biopsie..
→ isolement sur milieu Czapek 2-5jours à 27°C et ou a 37°C si plvmt profond.
 
Diagnostic sérologique :
→ recherche Ac : IgE pour aspergillose allergiques
et IgG spé : ELISA+++
→ recherche d'Ag spé : galactomannane pariétal dans le sérum
 
Traitement : chirurgie, antifongiques
 
MUCORMYCOSE
 
♦ DEFINITION :
→ agent pathogènes = champi filamenteux inférieurs appartenant aux zigomycètes : Absidia, Rhizopus, Mucor, Rhizomucor
 
Habitat :
→ milieux extérieur, véhiculés par l'air
 
Aspects cliniques :
infection rare, mais évolution mortelle !
→ Forme rhinocérébrale : infection débute par les muqueuses nasales et sinusiennes après inhalation des spores.
Filaments se propagent jusqu'au cerveau. Évolution rapide, mortalité 50-100%
→ Forme pulmonaire primitive : évolution rapide avec dissémination à tous les organes. Mortalité 80-100%
 
AUTRES INFECTIONS :
 
Agents les plus pathogènes :
→ Scedosporium, Fusarium, Acremonium
 
Habitat :
→ milieux extérieur, véhiculés par l'air
 
Aspects cliniques :
infection pulmonaires, formes disséminées secondaires
→ Pénicillium : souvent saprophytes mais non pathogènes
→ Scopulariopsis brevicaulis : onyxis
→ Geotrichum : saprophyte, produit laitiers, aucune pathologie.
 
Champipi
Diagnochampi 1
 

Ajouter un commentaire