ACINETOBACTER - BRANHAMELLA - MORAXELLA


ACINETOBACTER

 

→ Bacilles/coccobacile Gram - , décoloration irrégulière. Polymorphes, immobiles parfois capsulés. Anaérobie Strict, Oxydase – Catalase +

 

** QUIZ : TEST TES CONNAISSANCES AVANT OU APRES : ICI **

 

Espèce type : Acinetobacter baumanii

 

♦ HABITAT :

b ubiquiste (environnement), flore résidente normale de la peau, gorge. Présent dans les hôpitaux.

 

♦ POUVOIR PATHOGENE :

infection nosocomiales chez patients immuno-déprimés. Bactérie capsulé favorrise l'adhésion. Libère une endotoxine = choc toxique. Transmission manuportée.

  • Pneumopathies

  • bactériémies, méningites

  • infection urinaires nosocomiales.

 

♦ FACTEURS DE VIRULENCE :

  • adhésion : slime, fimbriae, capsule

  • R aux syst-immu : capsule, phoslipase C

  • endotoxine = LPS

  • sidérophore = acinétobactine

 

♦ DIAGNOSTIC

• morphologie :

Bacilles/coccobacile Gram - . Par deux, décoloration irrégulière. Polymorphes, filamenteux, immobiles parfois capsulés.

Anaérobie Strict, oxydatif vis à vis du glucose. Oxydase – Catalase +

 

• caractères culturaux :

1-2mm de diamètre. Type S, lisses, muqueuses, bombées, blanc-jaunatre.

Milieux d'isolement pour gram - : Drigalski, Mac conkey

→ Lactose -

API 20 NE ou API20E car oxydase -

 

• Résistance aux ATB

B souvent multi-R aux ATB

R naturelles = Pénicilline G, aminopénicillines, CIG, C2G

R acquises : production possible de pénicillinase et/ou céphalosporinase → induit une R aux aminopénicillines.

Des souches productrices de BLSE sont isolés. Les B-lactamines, elles restent sensibles uniquement à l'imipénème (IPM) et à la colistine (CS).

La mise en évidence de la synergie entre les disques FEP et ou CAZ et TCC est masquée par la céphalosporinase.

Elle doit être mise en évidence par rapprochement des disques ou par la réalisation du test de synergie sur gélose MH +250µg.mL-1 de cloxacilline qui inhibe la céphalosporinase.

 

Acineto3 pfraperieAcinetobacter

 

 

BRANHAMELLA CATARRHALIS

 

→ Diplocoques Gram -, en "grain de café" , immobiles, Aérobie Strict, oxydase + , catalase +

 

** QUIZ : TEST TES CONNAISSANCES AVANT OU APRES : ICI **

 

♦ HABITAT :

Commensal dans les voies respiratoires supérieurs. Exclusivement chez l'homme.

Elevé chez l'enfant (66 à 100%) et seulement 5% chez l'adulte.

 

♦ POUVOIR PATHOGENE :

Otites chez enfants, sinusites, infection broncho-pulmonaires, infections oculaires.

Branhamella catarrhalis est donc un pathogène opportuniste des voies respiratoires supérieurs.

 

♦ DIAGNOSTIC :

Plvmt broncho-pulmonaires, pus de sinus et d'oreille.

 

• Culture :

Cultive sur gélose ordinaire. Petite colonie 1mm, blancges à bord net (peuvent être déplacées à la surface de la gélose)

 

• Identification :

diplocoques à Gram - , en « grain de café », immobiles.

Aérobie strict. Pas de culture sur gélose chocolat, sélective VCF. Oxydase + , Catalase +

Pas d'acidification en présence de glucose sur milieu CTA.

Produit une Dnase, une lipase qui hydrolyse la tributyrine

Galeries : Neisseria 4H, API NH

 

♦ TRAITEMENT ATB :

→ R acquises : il est recommandé de rechercher la B-lactamase 60 à 80% des souches

En présence de b-lactamase, l'associatin amoxicilline + acide clavulanique reste active ( halo d'inhibition sur l'antibiogramme de diamètre supérieur pour l'association comparé à celui de l'amoxicilline seul, ce qui doit faire penser à une b-lactamase).

 

→ Aminopénicilline + inhibiteur des b-lactamase.

Macrolides, céphalosporines, fluoroquinolones.

 

Prophylaxie : prévention des infections pulmonaires en unité de soin.

BranhamellacatarrBranhamellacatarrgs

 

 

MORAXELLE LACUNATA

 

→ coccobacilles ou bacilles Gram -, forme diplobacilles, Aérobie Strict, oxydase + , catalase +

 

** QUIZ : TEST TES CONNAISSANCES AVANT OU APRES : ICI **

 

♦ HABITAT :

b commensale des voies respiratoires supérieurs, sphère génitale et conjonctives.

 

♦ POUVOIR PATHOGENE :

Limité à des infections oculaires = conjonctivites.

 

♦ DIAGNOSTIC :

coccobacilles ou bacilles à Gram -, souvent sous formes diplobacilles. Aérobie strict

B exigeante, cultive sur gélose chocolat PVX ou gélose enrichie en sérum, incubée entre 33 et 37°C

Oxydase +, Catalase +

Galerie : API 20NE

 

♦ TRAITEMENT :

Sensible à la Pénicilline G et aux autres B-lactamines.

 

Moraxella lacunata

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×